Comment chouchouter ses cheveux en hiver

visibility707 Views comment0 commentaires person Posted By: Lisa list In: Maman Poukine

Quand les journées raccourcissent et les températures descendent – bref, quand l’hiver arrive -, les cheveux sont mis à l’épreuve. L’hiver, nos cheveux sont confrontés à leur lot d’agressions, notamment dues au froid. Inutile de jeter l’éponge et de se cacher sous son bonnet jusqu’au retour des beaux jours, voici quelques conseils pour prendre soin de ses cheveux en hiver.

 

 

Laver ses cheveux un peu, beaucoup, passionnément

Ce n’est pas forcément instinctif, mais trop de shampoings peuvent nuire à la beauté de vos cheveux !

Les huiles produites naturellement par le cuir chevelu protègent les cheveux (la nature est bien faite !). Il ne faut donc pas trop laver ses cheveux, pour ne pas perdre cette couche d’huile bienfaitrice.
Pour les cheveux à tendance grasse, on peut utiliser un shampoing sec en alternance avec les shampoings classiques.

Tant qu’on parle de shampoing, un petit mot sur la température de l’eau. L’eau chaude, en particulier, retire les huiles naturelles des cheveux et peuvent les rendre secs. Le mieux est d’utiliser de l’eau tiède pour se laver les cheveux en douceur (pas trop souvent, vous avez compris) et finir par un jet d’eau froide, qui referme les écailles des cheveux (finis les frisottis !) et stimule la circulation sanguine au niveau du cuir chevelu (la légende dit que ça ferait pousser les cheveux plus vite…).

 

L’art ancestral du séchage de cheveux

… C’est-à-dire laisser ses cheveux sécher naturellement ! Le froid et les écarts de température de l’hiver ont tendance à rendre les cheveux secs. Les sèche-cheveux, lisseurs et autres fers à friser n’arrangent pas les choses ! Ces méthodes de séchage agressent les cheveux, surtout s’ils sont déjà fragilisés par un environnement hostile (A.K.A l’hiver).

Alors, PAS DE SECHE-CHEVEUX, t’as compris !!! Bon d’accord, dans la vraie vie, on ne veut pas attraper une pneumonie en sortant les cheveux mouillés. Si vraiment vous devez vous laver les cheveux avant de sortir (ce qu’on peut totalement éviter en décalant ses shampoings au soir pour la saison, mais admettons…), vous pouvez appliquer un soin dermo-protecteur avant d’utiliser le sèche-cheveux, avec son diffuseur.

 

Bien hydrater ses cheveux

Le gros problème des cheveux en hiver, c’est la sécheresse. Là, si vous habitez dans une région pluvieuse, vous vous dites : « bah non ». Mais si, quand même.

C’est surtout le faible taux d’humidité – et non le froid en lui-même – qui impacte la santé des cheveux en hiver. On peut alors se dire que danser sous la pluie, c’est génial, mais quand on rentre au chaud, c’est le choc (pour nos cheveux, toujours). Alors, on l’a dit, eau chaude = pas bien, sèche-cheveux = pas bien et… radiateurs = pas bien ! Vous avez le droit de chauffer votre maison, si vous utilisez un humidificateur (aller, je suis sympa !).

 

Pour contrer ces effets chaud/froid et sec/humide, une bonne hair care routine s’impose. Hydrater ses cheveux, c’est ne pas lésiner sur les longueurs (ça, c’est instinctif), mais il ne faut pas négliger l’hydratation du cuir chevelu, en le massant doucement et longuement. Le massage du cuir chevelu stimule la circulation du sang et stimule la pousse des cheveux, en plus !

Pour hydrater ses cheveux, on utilise une huile, un shampoing adapté un masque hebdomadaire et on n’oublie pas de boire beaucoup d’eau.

 

Protéger ses cheveux quand on sort

On a beau ne pas sentir ses cheveux, comme ses orteils ou ses mains, mais ils sont tout autant sensibles au froid. De la même façon que l’on protège son cou ou encore ses mains avec écharpe et gants quand les températures chutent, on couvre ses cheveux pour les protéger du froid.

La meilleure matière à mettre en contact avec les cheveux est la soie, qui évite frisottis et n’absorbe pas les huiles et humidité naturelles du cuir chevelu.

Cela va peut-être de soi, mais ne pas sortir les cheveux mouillés empêche non seulement de tomber malade mais aussi d’infliger aux cheveux une transition chaud/froid trop brutale qui peut les rendre cassants.

 

 Coupes régulières

On entend souvent que couper ses cheveux régulièrement les rend plus forts et les fait pousser plus vite. Sans dénier l’importance de se débarrasser des fourches et pointes cassantes, je dirais que cette théorie n’aurait de sens que si les cheveux poussaient par les pointes et non par les racines… Cela n’engage que moi : c’est un mythe !

Cependant, s’il y a une période dans l’année où couper ses cheveux plus souvent a du sens,  c’est en hiver. Personnellement, je n’arrive pas à m’y résoudre, mais les experts recommandent de couper quelques centimètres tous les deux mois minimum en hiver, le froid, la sècheresse et le frottement des vêtements causant plus de pointes en détresse pendant cette saison.

 

Et vous, comment prenez-vous soin de vos cheveux en hiver ?

 

Maman Poukine est une marque d’accessoires pour cheveux faits en France en tissu écologique. Le turban éponge permet de sécher ses cheveux en douceur… en toutes saisons !

  

Laisser un commentaire

Please note, comments must be approved before they are published
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi January February March April May June July August September October November December